Polski English Français
Kongres Kobiet
Kongres Kobiet

  

3ème Congrès Européen des Femmes (2011)

Le 17 et 18 Septembre 2011, nous nous sommes réuni pour la troisième fois dans le Palais de la Culture et de la Science à Varsovie, au Troisième Congrès Européen des Femmes. Pendant ces deux jours, plus de 7000 femmes de toute la Pologne ont débattu sur les défis prioritaires à relever par notre pays et le monde, dans tous les domaines. Le Congrès a attiré beaucoup d’invités étrangers, entre autres, Viviane Reding - symbole européen de l'engagement pour la cause des femmes, Ann Snitow - une icône du féminisme américain, Constance Morella et Path Schroeder - membres du Congrès des États-Unis, Brigitte Gresy - inspectrice générale française des affaires sociales. Il y avait aussi beaucoup de femmes polonaises éminentes: Henryka Bochniarz, Jolanta Fedak, Małgorzata Fuszara, Danuta Huebner, Henryka Krzywonos, Jolanta Kwaśniewska et notre invitée spéciale – la première dame Anna Komorowska. Il y a eu aussi des hommes. Le premier féministe de l'Europe, le Président du Parlement Européen - Jerzy Buzek a participé à l'inauguration solennelle du Congrès. Le Premier Ministre Donald Tusk a remis le Prix du 3ème Congrès des Femmes à ??Olga Krzyżanowska. Un autre "habitué du Congrès" - Ludwik Sobolewski, président de la Bourse de Varsovie - a officiellement ouvert la série des sessions d'affaires le deuxième jour du Congrès.

Le 3ème Congrès des Femmes ce ne sont pas seulement des noms importants, c’est également une valeur de fond importante: 6 séances plénières sur la politique, l'économie, le travail, les droits et la solidarité; 30 ateliers, conférences et présentations, entre autres, sur les femmes dans l'armée, l'égalité parentale, la féminisation des soins, l'éducation sexuelle ou l'esprit d'entreprise des femmes rurales; 6 sessions parallèles sur le business à la Bourse, dans le cadre du séminaire «La diversité, l'efficacité, le succès." La Table Ronde des Ministres Européens pour l'égalité, qui a eu lieu le deuxième jour du Congrès, sous la devise «L'Europe est une femme", fut un événement important, s'inscrivant dans le cadre la présidence polonaise de l'UE.

Des postulats ont été formulé dans trois questions prioritaires pour le Congrès: l'égalité, la liberté et la solidarité; entre autres, l’alternance des femmes et des hommes sur les listes électorales; 40% des femmes dans les directions et conseils d'administration; l’égalisation des salaires des femmes et des hommes sur les mêmes postes; la lutte contre la violence à l'égard des femmes; le soutien de l'État dans les soins des personnes à charge; la situation des femmes sur le marché du travail (en particulier le groupe 50+, et le groupe qui vient de pénétrer le marché).



GALLERIE